David Vigneron

Photo David Vigneron

« Le 2r3s est une structure de valorisation des savoirs faire transversaux sur les questions de développement et de sécurité dans la zone sahélienne. Son approche collaborative offre un outil d’aide à la décision innovant aux États composants le G5 Sahel et à leurs partenaires européens. En effet, le panel large de chercheurs qu’il offre permet de faire le liant entre les praticiens et le monde académique. Au regard des résultats opérationnels à géométrie variable obtenus dans la sous-région, le 2r3s a également pour ambition de rééquilibrer les synergies en articulant les actions menées à tous les échelons décisionnels. De plus, l’initiative 2r3s promeut une valorisation scientifique par et pour les populations sahéliennes. Pour toutes ces raisons, j’ai décidé de rejoindre le 2r3s car la vision de ces initiateurs est en adéquation avec mes propres convictions de partage et d’authenticité. »

 

Actuellement, chercheur associé au GRIP (Groupe de Recherche et d’Information sur la Paix et la Sécurité) à Bruxelles et docteur en géographie politique. Ses activités de recherche personnelles sont axées sur l’analyse des processus électoraux en Afrique et les processus migratoires impactés par le phénomène de guerre en Afrique subsaharienne. Il est également membre du groupe de recherche « Guerre&Po » associé à l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) et à l’Institut des Mondes Africains (IMAF). Ce projet a pour objectif de dresser un état de l’art sur la relation entre l’État et les conflits armés dans le monde. Précédemment, ingénieur de recherche à la Neoma Business School, il a développé une propension à proposer des outils d’analyse innovants tels que la cartographie ou l’utilisation de statistiques complexes.